Logo Web

Distributeur d'éthylotests pour professionnels et particuliers

Sang et Souffle

Taux d'alcool dans le sang (TAS) et taux d'alcool dans l'haleine (TAH)

L'analyse de l'haleine se base sur le lien fixe existant entre la quantité d'alcool consommée et le pourcentage d'alcool dans l'air expiré.

De petites veines entourent les alvéoles pulmonaires, où un échange a lieu entre l'air qu'elles contiennent et l'alcool dans le sang. Le principe de l'analyse de l'haleine se base sur la supposition qu'il existe un lien fixe entre la concentration d'alcool dans le sang à proximité des alvéoles et la concentration d'alcool dans l'air contenu dans les alvéoles.

En pratique, des problèmes pourraient se produire avec l'échantillon d'air analysé. En effet, l'air est pris de la bouche et peut arriver dans l'appareil qui n'est pas à la température du corps, mais à la température ambiante. L'appareil est néanmoins fabriqué de manière à remédier à ce type de problèmes.

D’autre part, lors de l'évaporation de l'alcool du sang dans l'air des alvéoles, les molécules d'alcool arrivent dans un volume plus important. Par conséquent, la concentration d'alcool dans le sang et celle dans l'air expiré diffèrent. Il faut donc comparer le taux d'alcool dans le sang (TAS) et le taux d'alcool dans l'haleine (TAH) pour pouvoir convertir les valeurs. Un facteur de conversion déterminé dans des conditions de laboratoire n'est pas toujours utilisable. En fait, chaque personne possède son propre facteur de conversion en partie déterminé par ses caractéristiques physiologiques.

Le facteur de conversion entre le TAS et le TAH n'est donc pas identique chez tout le monde d'un point de vue scientifique. Si l'on y ajoute la problématique de transfert de l'air expiré, il ressort d'études scientifiques qu'un facteur de conversion de 2300 peut être utilisé de façon sûre dans la pratique. Avec ce calcul, le TAH ne sera jamais plus élevé que le TAS.

Par contre, l'inverse peut être le cas dans certaines situations. Dans la législation, un TAH distinct a été choisi, afin d'éviter les discussions sur ce facteur de conversion. En effet, en cas de TAS supérieur à 0,5 pour mille, la relation avec une conduite sûre a été prouvée et c'est donc évident pour un TAH identique.

Rapport entre TAS et TAH

Le législateur a fixé la limite pour pouvoir encore conduire un véhicule à 0,5 pour mille de TAS. Néanmoins, les appareils utilisés par la police indiquent une mesure du TAH. Voici donc ci-dessous la formule permettant de transformer un TAS en TAH et inversement. La norme du TAS est exprimée en milligrammes d'alcool par millilitres de sang. La norme TAH est exprimée en microgrammes d'alcool par 1000 millilitres d'air expiré. 1 milligramme est égal à 1000 microgrammes, donc 0,5 mg/ml de sang = 500 mg/1000 ml de sang = 500 000 microgrammes/1000 ml de sang. Cette quantité divisée par le facteur de conversion de 2300 pour l'air donne 500 000 : 2300 = 220 microgrammes/1000 ml d'air.

Pour convertir le TAH en TAS : TAH x 2300/1 000 000

Pour convertir le TAS en TAH : TAS x 1 000 000/2300

À l'inverse, un TAS arrondi de 0,5 pour mille correspond donc à un TAH de 220 microgrammes/100 ml d'air ou 0,22 mg/l d'air.

Un TAS de 0,8 pour mille donne 0,35 mg/l et

Un TAS de 0,2 pour mille donne 0,09 mg/l

Contact

Alcoline bvba
Mansionstraat 20
2990 Wuustwezel
België
Tel.: 03-633.15.35
Fax: 03-633.02.74
info@alcoline.be

Comparer les produits

La comparaison (0)

Réinitialiser
Comparez Réinitialiser